Votre cabinet pédicure podologue compétent en podologie sportive, en podologie, en réflexologie plantaire, en pédicure (orthonyxie et orthoplastie) et en diabétologie.

Conseils et infos podologie sportive - Nord

Conseils d'hygiène pour la prévention des mycoses

Éviter de marcher pieds nus dans les vestiaires surtout dans les passages utilisés par des personnes chaussées, bien se sécher entre les orteils après la toilette, changer de chaussettes après chaque séance de sport, ne pas porter les chaussures de sport en permanence, laisser de temps en temps les pieds à l'air et au repos ...


Préparation des ongles

Les ongles doivent être coupés en suivant la forme de vos orteils. Ne pas couper dans les coins, ne pas arracher les ongles et veiller à ce qu'il n'y ait aucun angle saillant. En cas de blessure, désinfecter avec un antiseptique et consulter votre podologue.


Préparation de la peau

éviter les bains de pieds prolongés et chaud qui fragilisent l'épiderme. Si vous êtes sujet aux ampoules :

  • Faire un tannage de la peau à l'acide citrique à 2 % en solution aqueuse (ou au citron pur) 3 semaines avant la compétition, hydrater ensuite votre peau avec une crème.
  • Appliquer une crème anti échauffement avant les entraînements et les compétitions sur l'ensemble du pied. Cette opération devra être renouvelée pour les compétitions de longue distance à chaque arrêt et à chaque changement de chaussettes.

Les chaussures de sports

  • La durée de vie : elle ne se détermine pas par l'usure extérieure des matériaux mais par la diminution de sa qualité d'amortissement intrinsèque. On peut chiffrer sa durée de vie à 1200 Km environ.
  • Amorti : un amortissement à outrance n'est pas nécessaire et nuit à la stabilité. Il n'est donc pas utile de rajouter, dans les chaussures, des semelles amortissantes (en sorbothane par exemple) et de porter des chaussures de sport continuellement.
  • Taille : les pointures varient d'une marque à l'autre. Pour trouver la bonne pointure, sortez la semelle de propreté, mettez la à terre, posez votre pied dessus et mettez vous debout. Vous verrez alors la place du pied dans la chaussure, il doit y avoir une marge de 2 cm entre votre orteil le plus long et le bout de la semelle.
  • La chaussure de course : préférez la chaussure neutre ou universelle, aux chaussures pronatrices ou supinatrices, la « correction » intrinsèques de ces chaussures étant réalisée en série, elle sera de ce fait moins bien adaptée à votre problème. Si une correction doit être mise en place, elle sera plus précise avec des semelles orthopédiques faites sur mesure.

Contact

03 20 53 60 58
Rappel GRATUIT

Sur RDV du Lundi au Vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 20h

Les prises de rendez-vous se font exclusivement par téléphone.

Actualités
  • Le Syndrome de L’Essuie Glace

    Pathologie majeure de la course à pied, le syndrome de l’essuie glace ou syndrome de la bandelette ilio-tibiale ou encore tendinite du tenseur du fascia lata (TFL), est, comme son nom ...

Voir toutes les actualités
c